Justice en danger!

Le MJS s’indigne de la réaction de la chancellerie et de certains députés suite aux doutes émis par un substitut du Procureur de Nancy, quant à l’application, à un dossier particulier, d’une peine plancher. Ce dernier, en effet, avait indiqué dans des réquisitions qu’au vu de la personnalité du prévenu et de la nature du…