Communiqués de presse En Une Nationale

La confiance pour la réussite

gAprès les Ministres la semaine dernière, les nouveaux secrétaires d’Etat viennent d’être désignés. A leur tour, les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire apportent aussi leur entière confiance au Premier Ministre et au nouveau Gouvernement.

Manuel Valls a tenu hier son discours de politique générale. Déterminé et engagé pour la réussite de la France, le Premier Ministre a exposé un diagnostic à la hauteur de la gravité de la situation de notre pays et de la défiance vis-à-vis des politiques qui s’est exprimée les 23 et 30 mars, dans notre département comme dans tout le pays.

Le Premier Ministre a noté les déceptions de celles et ceux qui sont les plus exposés à la crise, les jeunes et les « petits » retraités, les salariés et les précaires. Les 5 milliards d’euros d’aides en direction des plus modestes, dans le cadre du « pacte de solidarité », constituent une réponse forte aux attentes que nous souhaitons saluer.

Parce que la première des batailles de la nouvelle équipe gouvernementale reste d’abord celle sur le front de l’emploi, ce sont la confiance et les capacités d’investissements dans nos outils de production qui sont les clés de la réussite. Et à ce titre, tous les encouragements à la reprise d’activités des entreprises, par la consommation mais aussi en retrouvant des marges, par la simplification administrative et fiscale, sont nécessaires et les annonces du Premier Ministre sont des signaux positifs.

Nous accueillons également très positivement les orientations en matière d’organisation territoriale. Voilà déjà longtemps que les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire travaillaient sur le renforcement de la démocratie locale et l’efficacité nouvelle des échelons décentralisés. La suppression de la clause de compétence générale, des conseils départementaux et la fusion de régions sont de premiers jalons intéressants dans cet indispensable chantier de la décentralisation.

Plus globalement, nous resterons néanmoins vigilants et attentifs :

– sur la mise en œuvre de ces mesures et les contreparties au « pacte de responsabilités », notamment en matière d’emploi et de qualité du travail. Fortement attachés à la démocratie sociale et à cette façon d’engager la transformation sociale, les partenaires sociaux doivent prendre toute leur part à la modernisation du pays.

– sur l’amplification de la « priorité jeunesse » du Gouvernement, avec notamment l’augmentation des bourses étudiantes et la réalisation du plan pour l’éducation prioritaire pour mieux lutter contre les inégalités à leurs racines. Aussi nous voulons condamner les fermetures annoncées de trop de postes dans les écoles primaires de Saône-et-Loire et appelons nos Députés à amplifier les moyens donnés de l’Education Nationale.

– enfin, parce que nous sommes des jeunes européens convaincus et que nous savons que le sursaut de la France ne sera possible que par une réorientation de la construction européenne, nous attendons l’affirmation forte de la position française pour sortir de l’Europe de l’austérité imposée par la droite. Avec les socialistes et les sociaux-démocrates, les élections européennes de mai prochain donneront l’occasion d’engager cette nouvelle étape à l’échelle européenne. Les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire participeront activement de cette campagne.

Cette nouvelle étape du quinquennat est cruciale pour notre pays. Avec la justice sociale et l’égalité au cœur des politiques publiques, la Gauche se doit de répondre aux attentes fortes exprimées par les français. Le chemin est tracé, le retour de la confiance pour la réussite est indispensable.