Municipales 2014

Urbanisme : nos propositions pour Le Creusot

urbanismeTous les jours de cette semaine, retrouvez les 25 propositions en détail que nous avons présenté à André Billardon, notre candidat au Creusot pour les prochaines élections municipales. Aujourd’hui, nos suggestions en matière de culture.

– Poursuivre le plan couleurs

Redonner de la couleur sur les façades des rues creusotines : voilà qui avait une de nos propositions en 2008, considérant la réussite du programme montcellien. Cette idée, reprise dans le programme municipal a fait son chemin et a été mise en œuvre depuis quelques mois. Nous militons pour une prolongation dans le temps de ce « plan couleurs » et une extension du périmètre à d’autres secteurs, en particulier les rues Edith Cavell et Jean Jaurès.

– Une nouvelle place Schneider

Cette place du Creusot est un des lieux de centralité important de la ville, alors même qu’elle en manque de par sa structuration urbaine, fruit de son histoire. L’ouverture du Parc de la Verrerie, sur la nouvelle place de la Molette, nous donne là une opportunité formidable pour poursuivre ce travail de modernisation de l’espace jusqu’à une nouvelle place Schneider exploitant mieux encore ses qualités urbaines et de centralité. Si l’ouverture de la rue Marcel Sembat sur le parc, avec un traitement paysager de qualité, ne semble pas prêter à multiples hypothèses, en revanche, l’arrivée sur la place Schneider doit permettre un aménagement innovant et durable. Nous souhaitons une ouverture de la place sur le parc de la Verrerie, afin de rendre plus qualitatif l’espace, le rendre davantage aux piétons en valorisant et étendant les terrasses. Le parking doit être conservé mais ré-aménagé, la circulation automobile s’exerçant à vitesse réduit en espace partagé. La rue de la Verrerie pourrait être fermée à la circulation muant l’espace ainsi libéré en placette paysagère. Une coulée verte, du parc, en passant par la rue de la verrerie, jusqu’à la place Bozu et l’emprise du lycée Jaurès, serait un élément d’attractivité en plein cœur de la ville, espace autour duquel activités nocturnes, cinémas, bars et restaurations verraient là un espace agréable pour se développer.

– Renforcer la centralité de la ville et l’animation urbaine

L’action résolue des dernières années, avec la création du cœur de ville, a permis d’identifier un véritable centre-ville urbain qui manquait, autour de commerces, de services administratifs, et d’un pôle culturel. L’aménagement futur autour du Pont SNCF, jusqu’au programme Mach2, doit permettre de poursuivre cette dynamique et de conforter la centralité. Aussi, nous souhaitons faire de ces lieux prochainement réaménagés (pont SNCF – plaine des Riaux) des zones d’activités et d’échanges, pôle de rencontres et de sorties, restaurations, bars, loisirs, pour répondre à des besoins non pourvues aujourd’hui.

– Mieux traiter interfaces : les usines dans la ville

Ce chantier entamé, notamment par une entrée de ville qualitative par l’avenue de la Paix, et également par les nouveaux murs du CD1, doit se poursuivre pour mieux intégrer encore l’architecture des usines dans la ville. Des murs végétaux à certains endroits pourraient valoriser quelques interfaces.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>