Nos actions Revue de presse

Week-end de formation MJS 71 – MJS 21

PRESSE – source infos-chalon.com – Michel Chevalier

Les jeunes socialistes de Saône-et-Loire ont depuis quelques semaines repris leur cycle de réunion. Ces derniers n’ont pas, depuis les primaires l’an dernier et les échéances électorales de ce printemps, ménager leurs efforts et leur temps pour faire connaître idées et projet spécifiques liées à la jeunesse de notre pays et bien entendu de relayer le programme du Parti socialiste et les 60 propositions du candidat François Hollande. Ce dernier ayant été élu par le peuple Président de la République les adhérents et sympathisants du MJS-71 sont toujours aussi actifs pour défendre le travail de l’équipe en place au niveau national e  t faire connaître les différentes propositions de Loi. Ainsi, ce dernier samedi, ils ont organisés conjointement avec les jeunes socialistes de la Côte-d’Or un week-end de formation et de travail suivi d’un tractage au sein des rues piétonnes de la cité Niepce.

Une amicale alliance entre les Jeunes socialistes de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or

Pour Aline Ferrière, animatrice fédérale MJS-21, cette journée à l’encontre d’une « collaboration » entre les deux mouvements de jeunes afin de fédérer des actions communes. Il en est de même pour Ghilès Akroune, animateur fédéral MJS-71, qui remplace Jérémy Pinto, appelé à d’autres fonctions, Ce dernier devait recevoir les remerciements mérités de ses camarades pour son acharné travail de militant tant gestionnaire du MJS-71 que sur le terrain, fidèle et ardent défenseur de l’idéologie socialiste et républicaine.

Rencontre avec des élues, des responsables d’institutions économiques et syndicalistes

Au cours de la matinée de cette journée de travail les jeunes saône-et-loiriens et côte d’oriens, devaient rencontrer le député-maire et président de la communauté d’agglomérations Christophe Sirugue, Frédéric Morin de la Jeune Chambre Economique de Chalon et Patrick Merliaud secrétaire CFDT d’Areva Creuseot-Forge afin de débattre et tenter de trouver des réponses sur la question : Compétitivité, quels défis doit surmonter le pays ?

Ateliers-débats sur des sujets de société

La journée devait se poursuivre par la mise en place quatre ateliers ayant pour thèmes : Prostitutions, sortir de l’hypocrisie animé par Ghilès Akroune et Harold Bernard, secrétaire général MJS-21 ; Quel débat autour du droit à mourir dans la dignité animé par Julie Béguin-Jorry, secrétaire à la formationMJS-71 et Addellah Mashima, militant MJS-21 en compagnie de Martine Courbon, adjointe au maire de Chalon et Renée-Claude Nectoux, Droits à mourir dans la dignité ; Combattre l’extrême droite en Bourgogne animé par Nisrine Zaïbi, secrétaire aux relations avec les partenaires MJS-71 et Victor Albrecht, délégué à la coordination MJS-21 en compagnie de Kader Atteye, maire de Morey et Aurélien Jacques, Jeunesses communistes ; Quelles actions militantes en dehors des élections ? animé par Grégoire Roussel, secrétaire général MJS-71 et Aline Ferrière, animatrice fédérale MJS-21 en compagnie de Tristan Bathiard, Jeunes Radicaux de Gauche. Les débats furent enrichissants et nul doute que prochainement les MJS-71 et 21 en publieront les intéressantes conclusions.

Les jeunes socialistes sur le terrain

L’après-midi devait se terminer par un « tractage » parmi les rues piétonnes de la vieille ville les jeunes militants devaient distribuer des tracts sur l’égalité des droits concernant le mariage aux personnes de même sexe dont le texte de Loi sera examiné et mis soumis au vote le 13 novembre prochain d’une part et les emplois d’avenir votés depuis ce 1erNovembre dernier permettant à quelques 120.000 jeunes sortant su système scolaire sans diplôme d’entrer dans la vie active !

Le Mouvement des Jeune socialistes toujours combatif

Les jeunes socialistes entendent bien occuper le terrain politique et combattre une droite qui n’accepte pas son total rejet par le Peuple. « Une droite qui devrait avoir un plus de décence face au bilan catastrophique qu’elle a laissé à la gauche légalement et légitimement élue elle aussi par le Peuple souverain » devait préciser Jérémy Pinto.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>