Actualités En Saône-et-Loire Les Jeunes Socialistes

Une nouvelle équipe au MJS 71 !

photo : derrière François Hollande, en fond de scène, des adhérents du MJS de Saône-et-Loire lors du meeting de Strasbourg

Renouvellement des instances du MJS : une nouvelle équipe fédérale dynamique, pour faire gagner la Gauche

Comme tous les deux ans, lors de leur congrès, les adhérents du Mouvement des Jeunes Socialistes sont appelés à définir leur orientation et à élire les responsables de leur organisation.

Près d’une dizaine de camarades se sont rendus au congrès national qui avait lieu fin novembre, à Strasbourg. Dans cette ville symbolique, l’actualité européenne des derniers mois fut à l’évidence au cœur des débats : Jérémy Pinto, animateur fédéral, a présenté une résolution affirmant la nécessité d’aller vers une Europe fédérale.

Les Jeunes Socialistes ont participé avec assiduité à la vie du mouvement. Avec en point d’orgue, le samedi après-midi, le « Festival du Changement », grand meeting avec la participation de François Hollande et un discours à la jeunesse de France : J’ai choisi de mettre la jeunesse au cœur de mon projet. La jeunesse est un temps éphémère. Picasso disait qu’il fallait beaucoup d’années pour devenir jeune. Ce n’est pas par mode, ni par calcul, j’aurai d’ailleurs pris un risque. J’ai trop de respect pour tous les âges de la vie. Tous veulent la même considération et ont droit à la même dignité. Ce n’est pas non plus parce que je la crois d’un seul bloc, la jeunesse est traversée de multiples inégalités scolaires, sociales, familiales, mais parce que la jeunesse est au cœur de la cohésion sociale et nationale, parce que, au moment ou nous transmettons nos dettes, elle est notre seul capital. Sa réussite sera la notre.

Les militants, remontés à bloc, ont quelques jours plus tard été amené à s’exprimer dans le cadre du congrès fédéral. Une nouvelle équipe fédérale a été élue à l’unanimité ! Cet esprit de travail et de rassemblement permet d’entrer dans la campagne de la meilleure façon.

Jérémy Pinto demeure le responsable départemental. Il intègre également le comité de campagne national. Mallorie Dubar devient secrétaire générale, Ghiles Akroune est trésorier fédéral. De nouvelles délégations sont créées : Nisrine Zaïbi devient secrétaire fédéral aux relations avec les partenaires, Julie Beguin-Jorry est en charge de la formation, Corentin Dujarrier–Dupard du e-militantisme et Pierre Bouvet de la coordination et de l’action militante. David Blondeau intègre également le collectif fédéral.

1 comment

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>