En Saône-et-Loire Revue de presse

Rassemblement et Présidentielle mobilisent le MJS

 

Source : www.creusot-infos.com

Après leur mobilisation tout au long de la primaire citoyenne afin d’encourager les votants à se rendre dans les bureaux, les Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire se sont en partie retrouvés ce samedi après-midi pour faire le point, au local PS du Creusot. Mais pas seulement. En effet, c’était aussi la première journée de votation pour leur texte d’orientation dans l’optique du congrès national du Mouvement des Jeunes Socialistes, programmé du 18 au 20 novembre prochains à Strasbourg. Une seconde séance de votation pour les « retardataires » est prévue mercredi 9 novembre au soir, à Autun.

Que ce soit le bilan de la primaire ou bien cette expression démocratique des Jeunes Socialistes, une volonté ressort clairement au sein du MJS. « Le texte est bien sûr pour le rassemblement derrière François Hollande », précise d’ailleurs Jérémy Pinto, animateur du Mouvement en Saône-et-Loire, en ajoutant que cette notion va au-delà du PS. Un comité de campagne sera sans doute créé, décliné dans plusieurs départements et composé de Jeunes Socialistes mais aussi de Jeunes Radicaux de Gauche. Et Jérémy Pinto invite tous les citoyens volontaires à faire campagne pour François Hollande. « Tout le monde peut être volontaire. Il faut juste bien penser à s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre », a-t-il précisé.

Il s’agit de faire campagne pour ce candidat et contre le Président sortant, comme l’a sous-entendu le MJS 71 ce samedi. « On sort d’un G20 qui a été vain. Aucune grande ligne, aucun axe n’ont été vraiment évoqués, alors que nous socialistes nous demandons notamment depuis longtemps la taxation sur les transactions financières. En fait, on ne sait toujours pas dans quelle Europe on va avec Sarkozy et Madame Merkel », a-t-il été fait comme constat d’exemple. Avant d’employer le terme de scandal pour un fait plus local, à savoir le renvoi direct en Algérie d’Iliès Ben Yousef, un jeune lycéen de l’établissement Henri Parriat à Montceau, pour une histoire de visa et des démarches administratives indécises. Une forme d’expulsion également subie par un jeune de Chalon-sur-Saône.

Pour le MJS, « une autre orientation existe ». Les Jeunes Socialistes en discuteront dans deux semaines et se mobiliseront ensuite à leur niveau pour contribuer au résultat de François Hollande en 2012, qu’ils espèrent évidemment victorieux et en quel ils croient.

1 comment

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>