Cantonales 2008

Election cantonale partielle (La Guiche)

Si l’autre élection partielle cantonale d’hier à Chalon-Nord avait lieu pour cause de démission après cumul des mandats (voir article précédent) ; celle dans le canton de la Guiche se tenait suite au malheureux décès du socialiste Daniel Decerle, auquel toute la classe politique a rendu hommage dont le MJS 71.

Canton de La Guiche

Le premier tour a donc eu lieu hier dimanche 15 juin.La participation fut plus importante qu’à Chalon-Nord. Le socialiste arrive largement en tête mais un second tour dimanche 22 juin sera bien nécessaire.

Notre candidat socialiste, Jean-François Lautissier, a obtenu 46,19% des voix. Il affrontera au second tour l’UMP, Jean-Paul Quetat (32,28%). Deux autres candidats étaient en lice dans ce canton : Jean Veniant (DVG) 16,86% et Christian Launay (FN) 4,66%.

Communiqué de presse du MJS 71

Le MJS 71 se félicite des scores des candidats socialistes dans chacun des deux cantons renouvelables dimanche 15 juin, lors du premier tour. Les deux candidats que nous soutenons, Françoise Verjux Pelletier à Chalon-Nord et Jean-François Lautissier à La Guiche arrivent en tête en obtenant respectivement  63,64% et 46,19% des suffrages. Ces résultats confortent les politiques que les socialistes mettent en oeuvre dans chacune des collectivités locales dont nous avons la charge. Ils assoient la majorité départementale. Ils sont également une nouvelle marque de la désapprobation des mesures gouvernementales que Fillon et Sarkozy ont refusé d’admettre dès les élections de mars dernier.

En revanche, le MJS 71 regrette la participation encore trop faible à ces élections. S’il y a d’ores et déjà un perdant, c’est la démocratie. Nous appelons solennellement tous les électeurs à se ressaisir et à participer massivement aux scrutins de dimanche prochain dans les cantons de Chalon-Nord et de La Guiche. Bien que partielle, aucune élection n’est anodine ! Votez et faîtes voter pour les candidats d’une majorité départementale confortée,  qui vous protège face à un pouvoir UMP des plus durs et qui attaque en règle les classes moyennes et populaires. A ce sujet, le MJS 71 soutient justement la forte journée de mobilisation de ce Mardi 17 juin en se positionnant clairement contre le démantèlement du droit du travail et la casse programmée des 35 heures orchestrés par la droite.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>