Municipales 2008

L’apéro-citoyen du MJS à Montchanin

Organisée à l’initiative du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), une expérience inédite « d’apéro-citoyen » s’est tenue vendredi 22 février en soirée, au local du parti socialiste de Montchanin, en présence d’une vingtaine de jeunes autant du canton que de la ville-centre, ainsi que Fanny Petton, animatrice fédérale du MJS 71, et Jérémy PINTO, responsable local. Les candidats socialistes Jean-François Janiaud pour les municipales et Daniel Auduc pour les cantonales les ont ensuite rejoints au cours d’un débat dense et concret. Après avoir précisé un peu plus en détails quelles étaient effectivement les compétences encore trop peu connues du conseiller général, de nombreuses thématiques furent abordées.


Le domaine de la petite enfance a particulièrement été au centre des attentions. En effet, après le constat dressé que la plage horaire de la crèche actuelle est beaucoup trop restreinte, un engagement fort des candidats est « d’adapter les horaires en fonction des besoins de la population et non l’inverse ! ». De même, un réseau d’aides maternelles sera particulièrement développé. Plus que tout, les préoccupations environnementales sont également réelles. Là aussi la mise en place d’une mini-déchetterie, l’aménagement des entrées de ville, la mise en valeurs des plans d’eau sont autant de projets des candidats entre autres. Enfin évidemment, l’animation du canton fut évoqué. Conscients que sans développement de l’emploi, l’animation devient plus difficile, les candidats socialistes s’engagent d’abord fermement à réaffirmer le poids du canton afin de profiter des dynamiques communautaires et attirer les investisseurs sur notre territoire « qui ne manque pas d’atout avec la route express et la gare TGV », une opportunité à ressaisir. Dès lors pour l’animation, Daniel Auduc propose la création d’un « atelier cantonal des arts vivants et plastiques », un soutien accru à toutes les associations principales actrices dans le maintien du lien social et du vivre ensemble. C’est également la création d’un nouvel espace à destination des jeunes, véritable « cœur de vie » pour Jean-François Janiaud où il sera possible de développer des initiatives, établir une programmation musicale… bref une vraie politique culturelle.

A la fin de cette soirée où tous les participants se sont retrouvés autour d’un verre, si certains ont regretté les divisions de la gauche, l’occasion de rappeler que le MJS 71 comme tous les élus socialistes du département soutiennent Jean-François Janiaud et Daniel Auduc, l’aspiration au changement : « il est tant de tourner une page » était partagée de tous.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>