Municipales 2008

Le MJS Creusot-Montchanin présente ses propositions!

Article de presse de www.creusot-infos.com

Les jeunes socialistes de Saône-et-Loire et du Creusot veulent être une force de proposition.

«Résister ensemble et construire à gauche»… C’est le thème que les jeunes socialistes ont choisi pour leur dernier congrès. Ils veulent bien évidemment résister à la politique de Nicolas Sarkozy et du Gouvernement, dont ils dénoncent les attaques. Mais ils veulent aussi construire.

Dans cette optique, ils ont organisé une rencontre avec les candidats locaux. André Billardon pour Le Creusot, Philippe Baumel, pour Le Breuil et Jean-Pierre Janiaud, pour Montchanin, avaient répondu à l’invitation de Christine MBarga, Fabien Lassave, Jérémy Pinto, Bruno Cicciu et David Blondeau…
Les adhérents du MJS ont ainsi développé leurs arguments et fait part de leurs propositions. Un véritable inventaire à la Prévert tant les membres du MJS fourmillent d’idées.

Ils souhaitent, ainsi, que les villes luttent contre la dislocation de la société en renforçant le lien social ; portent le développement des réalisations à haute qualité environnementale en prônant l’excellence environnementale dans les écoles ; repensent le réseau de transports en commun avec, par exemple, une navette qui fonctionnerait, le samedi soir, sur un axe Montchanin – Le Creusot – Le Breuil.
Les membres du MJS souhaitent aussi la création de conseils municipaux de jeunes, ouvert aux 15-25 ans, sur la base du volontariat, et représentatifs de tous les quartiers.

D’une façon plus précise, pour Le Creusot, le MJS demande le développement de l’activité culturelle, au travers du Festival des Giboulées, mais aussi par l’avènement d’un lieu central. Sur ce sujet, si le MJS a proposé que ce soit l’ESCALE, André Billardon a répondu que c’est plutôt dans le secteur de l’ALTO qu’il convient de l’envisager, pour renforcer l’animation au «coeur de ville».
Le MJS souhaite également un renforcement du soutien aux étudiants, avec le développement d’une identité autour du campus. Dans ce sens, ils proposent la création d’un poste de coordinateur jeunes à la ville.

André Billardon a répondu que 95% des propositions du MJS sont prises en compte ou en passe de l’être. Il a ainsi indiqué que le principe d’un conseil municipal des jeunes a été tranchée favorablement par ses colistiers. Pour ce qui concerne le renforcement du campus, il a indiqué que le futur restaurant universitaire devrait se situer près de la résidence Jean Moulin.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>