Local

L’autonomie, misère des universités!

«L’habillage que tente de faire l’Etat pour expliquer la diminution de 4% des crédits apportés à l’IUT du Creusot n’est évidemment ni crédible, ni sincère. La réalité est pourtant très simple : alors que la ministre de l’Enseignement supérieur clame haut et fort que son gouvernement va renforcer son aide aux IUT sur le territoire national, la réalité au Creusot est exactement à l’opposé des déclarations de la ministre.
Les subventions de l’Etat à l’IUT ont baissé de 4%, prenant ainsi les collectivités locales en otage puisque ce sont elles (Région, CCM, Mairie) qui vont être appelées à combler ce déficit. En effet, dans une région comme la nôtre, elles sont quasiment les seules partenaires étant donné le peu de financement apporté par les entreprises. Dans ces conditions, face à cette réalité incontestable, le seul qualificatif qui s’applique à l’attitude du gouvernement Fillon, c’est l’hypocrisie.
Cette situation vécue aujourd’hui par l’IUT du Creusot est la première conséquence de cette forme d’autonomie financière accordée aux universités. Sans moyens nouveaux, l’autonomie n’est en fait que l’instauration de la loi du plus fort. Elle est un symbole supplémentaire du désengagement de l’Etat dans un domaine aussi important que celui de l’éducation de notre jeunesse.
Après l’enseignement primaire, après l’enseignement secondaire, c’est maintenant l’enseignement supérieur qui est soumis à un régime drastique. Ce qui va conduire immanquablement à des universités à deux vitesses : celles aidées par les entreprises, peu nombreuses et situées dans les grands centres urbains ; et celles abandonnées par l’Etat, qui continueront d’accueillir des jeunes de familles modestes et qui auront de plus en plus de difficultés à délivrer leurs enseignements».

 

 

André BILLARDON                               Didier MATHUS                 Philippe BAUMEL

Maire du Creusot                      Président de la CCM              Vice-Président du Conseil régional

de Bourgogne

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>