Laïcité

Boutin et sa collègue …

Condamnation du MJS des propos de Christine Boutin sur Fadela Amara…


« La musulmane et la catholique travaillent très bien ensemble ».


La confession politique de tel ou telle n’a rien à faire dans le gouvernement de la République. Déjà habituée à ce genre de pratiques à l’Assemblée nationale, Madame Boutin a oublié qu’elle était Ministre, et que cela lui imposait de respecter le principe de laïcité, principe de neutralité de l’Etat envers les religion.

Le MJS rappelle que la relation entre Christine Boutin et Fadela Amara est une relation entre une ministre et sa secrétaire d’Etat, pas un pont jeté entre deux religions, encore moins un lien entre deux communautés. A moins que la secrétaire d’Etat à la politique de la ville ait recrutée pour sa confession supposée et pas pour ses compétences…

Si demain apparaissait un différend entre les deux membres du gouvernement, serions-nous en droit de penser qu’il s’agit d’un différend religieux et pas d’un différend politique ?

Madame Boutin a fait toute la preuve de sa conception œcuméniste de la politique. Le MJS lui demande d’avoir une conception républicaine, c’est-à-dire laïque.

1 comment

  1. Commentaire ancien blog (Over-blog):
    Oui certes. Mais la laïcité ce n’est pas la négation des identités. Il existe des individus qui, bien que religieux et qui l’affirment, sont capables de placer avant tout l’intérêt général. A moins que vous ne souhaitiez qu’un seul homo republicinus, asexué, sans culture, sans identité, égal en tous points à ses congénères?

    Quel ennui!
    Commentaire n°1 posté par ernest lejeune le 07/07/2007 à 09h28

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>