Nos actions

AG du MJS 71 dans le JSL

MOUVEMENT DES JEUNES SOCIALISTES DE SAÔNE-ET-LOIRE
Article du JSL du 03 juillet 2007

On s’aperçoit qu’elle a défendu un programme, qu’elle le laisse tomber après la campagne électorale… j’suis dégouté, en fait elle n’y croyait pas dans ce programme!… Comment lui faire confiance maintenant!».
Le Mouvement des jeunes socialistes de Saône-et-Loire (MJS71) tenait samedi soir son assemblée générale à Charolles. Et c’est au moment du débat et des questions diverses que les langues de la douzaine de participants se sont déliées sur la situation nationale du PS. Le sujet Ségolène Royal a davantage inspiré les jeunes militants que l’évocation par Bruno Cicciu, animateur de la réunion en l’absence de Jérôme Pacaud, président du MJS71, des différents courants au sein du Parti socialiste.

Venus de Montceau, Chalon, de Bresse, du Creusot et bien sûr du Charolais, ces jeunes militants sont pour certains de réçents adhérents au PS. Dans leurs discussions transparaît rapidement la fracture des âges au sein du PS : il y a les «éléphants» et une autre voie, à définir.

Et c’est justement la raison d’être, la cause à défendre de ce MJS 71 que Bruno Cicciu a tenté de placer au centre des débats «Après la campagne, les tractages, les collages, il nous faut entrer dans une phase de réflexion et de production afin de proposer nos idées à nos candidats, pour ne plus seulement suivre ou s’opposer» expliquait-il, «Après ces élections, il y a un réel désir des jeunes de s’impliquer».
Ce que confirmait Bruno Maître «Si on s’amuse à recopier ce que fait le PS, on n’avançera pas, alors avançons sur nos idées et montrons l’exemple». Et le jeune militant Chauffaillon d’insister sur une valeur forte de la Gauche qui lui permet de se démarquer de l’individualisme ambiant : «On doit promouvoir la solidarité, proposer des solutions pour que les Français s’entraident».

Et chacun est alors invité, en guise de devoirs de vacances pour certains qui sont encore étudiants, à coucher idées et propositions et d’établir une synthèse à la rentrée.

En attendant le programme d’été est chargé pour les jeunes socialistes du département : Fête de la Rose à Frangy, où le MJS tient la buvette, et déplacement à l’Université d’été du MJS et PS à La Rochelle.

Eric Dujardin

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>