Législatives 2007

17 juin 2007: 1ère circonscription

1ère circonscription: Mâconnais

Nombre % Inscrits
Inscrits 67 423 100,00
Abstentions 27 846 41,30
Votants 39 577 58,70



Nuance Voix % Exprimés
Mme  Nicole  ESCHMANN PS 17 112 44,46
M.  Gérard  VOISIN  (ELU) UMP 21 374 55,54

L’intense campagne de Nicole Eschmann aura été belle. La candidate socialiste a réussi à mettre le candidat UMP en ballotage au premier tour, alors qu’en 2002, il fut élu dès le premier tour. Le combat n’aura donc pas été vain. Par ailleurs, en plaçant la candidate socialiste en tête avec 51,51% des voix, Mâco confirme son ancrage à gauche et la ville sera à reconquérir en 2008 ! Bravo Nicole !

La réaction de Nicole Eschmann

La gauche progresse en Saône-et-Loire: En Saône -et-Loire, malgré la terrible vague bleue annoncée,
le Parti Socialiste a progressé: les deux députés sortants, Arnaud Montebourg et Didier Mathus sont réélus et Christophe Sirugue les rejoint à l’Assemblée Nationale, ce dont nous nous réjouissons tous.

Je remercie les 17112 électrices et électeurs, qui en votant pour moi, ont démontré leur attachement à une société, juste, solidaire, démocratique et leur inquiétude face à une politique libérale et un pouvoir de plus en plus personnel.

Je félicite mon suppléant André Peulet et les membres de mon collectif de campagne qui se sont dépensés sans compter. Grâce à eux, militants du PS, du PRG, de Refondations 71, citoyens non encartés, nous avons rempli les trois objectifs que nous nous étions fixés : accéder à un second tour, atteindre le score de Ségolène Royal sur le Mâconnais-clunysois et être majoritaires à Mâcon.

Le renouveau politique en Mâconnais-clunysois :

Nous avons pendant ces mois de campagne construit une force, créé des réseaux, obtenu la confiance de milliers de nos concitoyens. Nous formons aujourd’hui une opposition forte, construite, ouverte, qui ne demande qu’à croître.
On attend de nous aujourd’hui de continuer d’incarner ce renouveau politique, vrai contre-pouvoir face à la droite. Je m’étais engagée si j’étais élue, à faire des compte-rendus de mandats réguliers et des débats citoyens sur les grandes questions posées à l’Assemblée nationale, par exemple, la recodification du Code du Travail est-ce la voie libre pour sa destruction ?
Comme, vraisemblablement, le député réélu ne nous informera pas plus que pendant les 14 années précédentes, nous ferons à sa place ce travail d’explication et de concertation, sur les enjeux nationaux et les impasses locales ! Nous relaierons dans le débat politique les exaspérations des Français, conséquence des décisions gouvernementales sur leur vie quotidienne.

Nous restons totalement mobilisés :

A l’avenir, il faudra compter avec ce réveil citoyen, en particulier pour les prochaines échéances électorales. J’invite toutes celles et ceux qui veulent faire vivre une démocratie vivante en mâconnais-clunysois à venir nous rejoindre. Je vous donnerai rendez-vous très prochainement par voie de presse.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>