Médias et pouvoirs

Ségolène Royal dénonce les liens entre Sarkozy, patrons du CAC 40 et médias

La candidate socialiste reproche à son rival UMP d’entretenir « des relais extrêmement puissants dans les médias avec le groupe Bouygues », propriétaire de TF1 et LCI, ainsi qu’avec « le groupe Lagardère », premier éditeur de magazines.

Nicolas et Cécilia Sarkozy en compagnie d'Arnaud Lagardère lors du premier anniversaire de Match TV (Sipa)

Ségolène Royal a critiqué, vendredi 4 mai, au micro de RTL, certains médias dont la couverture de la campagne présidentielle serait influencée par les liens de leurs dirigeants avec Nicolas Sarkozy.
La candidate socialiste a cité la chaîne d’information LCI, filiale de TF1 (groupe Bouygues) et le groupe Lagardère.
« Je ne suis liée à aucune puissance financière, à aucun système médiatique qui aujourd’hui fonctionne comme de véritables tracts », a affirmé Ségolène Royal au micro de RTL.
« Je regardais hier les informations sur LCI. Le résumé qui était fait du débat que nous avons eu ensemble, à croire cette chaîne, c’est moi qui avait tout faux et Nicolas Sarkozy qui avait tout juste », a-t-elle déclaré, précisant que plusieurs erreurs du candidat de l’UMP lors du débat de mercredi soir n’avaient pas été évoquées.
« Il a des relais extrêmement puissants dans les médias avec le groupe Bouygues, Bouygues qui est le parrain de son fils, le groupe Lagardère… », a encore expliqué la candidate socialiste.
Le candidat centriste François Bayrou avait de la même manière dénoncé avant le premier tour les relations entre le président de l’UMP et les principaux groupes de médias français.

Martin Bouygues, parrain du fils de Sarkozy

TF1, détenue à 42,9% par Bouygues, est la première chaîne de télévision française avec une part d’audience de 31,6% en 2006. Le groupe Lagardère est le premier éditeur de magazines au monde avec notamment Paris Match et Elle. Il contrôle également la radio Europe 1.
Martin Bouygues, P-DG du groupe de communication et de BTP du même nom, a été l’un des témoins de mariage de Nicolas et Cécilia Sarkozy. Il est le parrain de leur fils Louis.
Arnaud Lagardère, président du groupe Lagardère, est un ami proche de Nicolas Sarkozy. Selon Le Monde daté du 17 novembre 2006, lors d’un séminaire des cadres du groupe Hachette à Deauville en avril 2005, il avait présenté ainsi l’homme politique : « Je ne vous présente pas un ami, je vous présente un frère ».
L’autre témoin de mariage de Nicolas Sarkozy était Bernard Arnault, président du numéro un mondial du luxe LVMH et propriétaire du quotidien économique La Tribune.
« Ce n’est pas insultant pour les journalistes, c’est la réalité, le candidat est lié à des enjeux financiers », a déclaré Ségolène Royal.
« Je crois qu’à un certain moment il faut dire les choses telles qu’elles sont et on sait parfaitement qu’il y a des liens très étroits entre les groupes financiers, les groupes médiatiques et le candidat de l’UMP qui est aussi le candidat du Medef. Toutes les entreprises du CAC 40 ont soutenu le candidat de l’UMP », a-t-elle ajouté.
Au journaliste qui lui faisait valoir que les capitaux possédant les groupes de médias ne perturbent pas le travail journalistique, elle a répondu : « Si, ça affecte le travail, vous le savez très bien ». (Reuters)

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>