Législatives 2007

Le MJS aux côtés d’Evelyne Couillerot

source : www.creusot-infos.com

Ce samedi après-midi, Evelyne Couillerot est venue à la rencontre des jeunes du MJS Creusot-Autun. Ceux-ci en ont profité pour annoncer leur soutien à la candidate aux législatives.
Dès le début de la rencontre, le MJS a exprimé son opposition aux manifestations contre le président nouvellement élu. «Le suffrage universel a parlé et nous ne faisons pas de procès d’intention. Toutefois, nous serons vigilants et prêts à réagir si nous estimons que cela est nécessaire», expliquent ces jeunes, âgés d’une vingtaine d’années, qui affirment également leur attachement à une démocratie équilibrée. «L’UMP est assurée d’obtenir la majorité à l’assemblée mais il ne faut pas que cette majorité soit écrasante, même avec des ministres de gauche. Un pouvoir sans opposition parlementaire est un pouvoir qui sera tenté d’abuser de sa position dominante».
Pour le MJS, «les jeunes ne demandent qu’une chose : devenir des adultes responsables». Une aspiration incompatible selon eux avec le projet développé par Nicolas Sarkozy pendant la campagne. «Il n’a jamais parlé de culture, très peu parlé d’éducation, sauf pour dire qu’il faut réduire les effectifs dans l’Education nationale. Son discours, c’est celui de la répression, infantilisante car dénuée vision émancipatrice après la sanction».
La démocratie participative, lancée par Ségolène Royal, reste également dans toutes les têtes. «C’est comme ça que nous voyons la politique de demain. Les citoyens doivent apporter leur contribution en continu… et les élus ne doivent plus se sentir concernés uniquement à l’approche des élections».
C’est sur ces positions que le MJS a fait son choix, il soutiendra totalement Evelyne Couillerot contre Jean-Paul Anciaux, un député «qui sort du bois à chaque législative mais qui ne nous parle jamais le reste du temps. Qui, par exemple, nous fait de belles promesses sur le logement étudiant pour être finalement absent dans le processus qui a conduit à la rénovation de la résidence des Acacias. Qui, enfin, se dit opposé au CPE en Saône-et-Loire pour finalement voter la loi à Paris».
A l’inverse, Evelyne Couillerot est perçue par les jeunes du MJS comme étant la mieux à même de porter une « vision moderne » de la politique. «Nous avons confiance dans sa capacité d’écoute et nous nous engageons à organiser pour elle des rencontres régulières avec la jeunesse afin qu’elle devienne, après son élection, une véritable animatrice de territoire», assurent les jeunes du MJS.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>