Local

Région Bourgogne: le FN provoque un tollé!

source : www.creusot-infos.com
Gros incident ce lundi matin au Conseil Régional à Dijon, où les élus du FN ont voté contre le principe de donner le nom de Lucie Aubrac à un lycée de Bourgogne et où un élu frontiste a qualifié de «crétins» les élus UMP, UDF, PS et PC qui avaient voté «pour».
C’est un incident dont tout le monde se serait bien passé. Car il ne fait vraiment pas honneur à la politique. Ce lundi matin, le Conseil Régional de Bourgogne était réuni en séance plénière. À l’initiative du Parti Communiste, un voeu a été présenté et voté, pour que dans un proche avenir le nom de Lucie Aubrac soit donné à un lycée bourguignon.
Les élus du Parti Socialiste, du Parti Communiste, de l’UMP et de l’UDF ont voté pour, tandis que les élus du Front National ont voté «contre». C’est alors qu’un gros incident est intervenu. Élu Front National de la Nièvre au Conseil Régional, Régis de La Croix Vaubois, s’en est pris aux élus qui avaient approuvé le voeu, en les qualifiant de «crétins» ce qui a soulevé une vague d’indignations.
Malgré les demandes de Christian Paul, Député de la Nièvre et Vice-Président du Conseil Régional, l’élu FN a refusé de présenter ses excuses et refusé de retirer ses propos.
Une attitude pour le moins dans jusqu’au boutiste, dans une région de Bourgogne qui était la patrie de Lucie Aubrac, où elle aimait revenir et où elle a longtemps sillonné collèges et lycées pour expliquer aux jeunes ce qu’avaient été les noires heures de notre pays sous l’occupation, expliquer ce qu’avait été la barbarie nazie.
Actuellement, aucun Lycée de Bourgogne ne porte le nom de Lucie Aubrac

 

Réaction de Christian Paul
«Alors que la communauté nationale s’est récemment recueillie et rassemblée pour rendre hommage à la vie de courage et d’engagements de Lucie AUBRAC, sa mise en cause indigne et brutale par le Front national lors de la session du Conseil régional de Bourgogne doit être fermement condamnée.

Se posant en héritiers fidèles de la collaboration, ceux qui ont ainsi sali la mémoire de cette résistante héroïque sont indignes de leur mandat, et méritent la réprobation unanime de tous les Républicains.

Le vrai visage de la haine s’est ainsi révélé. Nous devons lui opposer, sans baisser la garde, nos valeurs et les leçons éloquentes de l’histoire de la France»

Christian PAUL
Député de la Nièvre
1er vice-président du
Conseil régional de Bourgogne

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>