Une société plus durable

Parlons des OGM …

Une info de Greenpeace. Paris, France — Le 16/03/07 – Une quinzaine d’activistes de Greenpeace vient de déverser plusieurs tonnes de maïs transgénique devant le QG de campagne de Nicolas Sarkozy, rue d’Enghien, à Paris (Xe).

Vers 9 heures vendredi matin, un camion-benne s’est arrêté devant l’entrée du quartier général du candidat de l’UMP. Des militants ont déployé en travers de la rue une large banderole affichant « OGM = MORATOIRE ! ». Le camion a alors déversé plusieurs tonnes de maïs transgénique. « Cette « livraison » constitue une sorte de retour à l’envoyeur, explique Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France. En livrant du maïs transgénique à Nicolas Sarkozy, nous lui disons : « Vous refusez de prendre position pour un moratoire sur les OGM en plein champ ? C’est donc que vous voulez du maïs transgénique. Et bien, en voilà ! ». »


VIDEO ABSOLUMENT A VISIONNER !

Par cette interpellation, Greenpeace stigmatise le ministre-candidat M.Sarkozy qui reste sourd à ce que réclament les Français et tient un double langage. « En public, Nicolas Sarkozy affirme avoir de la réticence, voire de la méfiance à l’égard des cultures transgéniques, mais en réalité, il ne traduit pas ces belles paroles en proposition concrète, reprend Arnaud Apoteker. Nous voulons avertir les Français qu’en ce qui concerne les OGM, le candidat de l’UMP se contente de communiquer pour ne pas se mettre à dos une opinion publique massivement opposée aux OGM. »


Ré-affirmons le programme de Ségolène Royal sur cette question.

Proposition 66 Arrêter les cultures OGM en plein champ : dans l’attente des résultats d’un grand débat public qui définira la politique à mettre en œuvre, pour ne pas handicaper les cultures conventionnelles et préserver le développement de l’agriculture biologique.

Interpellé à plusieurs reprises par Greenpeace et d’autres associations (l’Alliance pour la planète, Confédération paysanne…), par courrier, lors de réunions de travail ou encore lors du Salon de l’agriculture, Nicolas Sarkozy a choisi, à chaque fois, de ne pas se prononcer en faveur d’un moratoire sur les cultures d’OGM en plein champ. Ce dernier devrait d’abord porter sur le maïs MON810, cultivé en France depuis deux ans, dans le secret et hors de tout cadre légal. Ce silence laisse craindre que s’il est élu Nicolas Sarkozy ne laisse les cultures transgéniques se développer alors que se multiplient les signes laissant penser que les OGM peuvent s’avérer dangereux pour la santé.

Le 13 mars, Greenpeace et le Criigen ont publié une étude scientifique qui démontre qu’un maïs transgénique autorisé à la consommation humaine présente des signes de toxicité1. « Personne ne peut plus garantir que les OGM sont sans risque pour la santé », déclare Arnaud Apoteker. Dans ces conditions, à quinze jours des premiers semis et à l’heure où le gouvernement UMP s’apprête à publier des décrets qui transposeraient une partie de la directive européenne sur les cultures d’OGM à la va-vite et sans débat parlementaire, Greenpeace demande à Nicolas Sarkozy, candidat UMP, de prendre position en faveur d’un moratoire sur les OGM en milieu ouvert.

86 % des Français réclament une interdiction temporaire ou définitive des OGM et 62 % des agriculteurs attendent du futur président de la République qu’il décrète un tel moratoire2. Ce moratoire constitue l’une des 24 propositions au regard desquelles L’Alliance pour la planète estime et note l’engagement écologique des candidats (voir www.lalliance-2007.fr).

La « livraison » du maïs OGM terminée, les quinze activistes de Greenpeace ont été emmenés au commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris, où la police a procédé aux vérifications d’identité d’usage. Ils ont tous été remis en liberté deux heures plus tard sauf un qui est sorti avec des menottes. Il a été transféré au commissariat du Xe arrondissement où il a été mis en garde à vue. Cet activiste a été libéré vers 19h30.

1. Cette étude révèle que des rats nourris pendant 90 jours avec du MON863 présentent des « signes de toxicité » au niveau des reins et du foie. Voir www.greenpeace.org/france/news/20070313-ogm-mais-alimentation-toxicite

2. Sondages CSA/Greenpeace (septembre 2006) et Ifop/Fiducial/JDD (février 2007).

1 comment

  1. Commentaire ancien blog (Over-blog):
    Cela montre bien que monsieur le ministre-candidat (ou le ministre de « tout »), s’occupe de la protection de son propre QG de campagne au frais de l’état (c’est-à-dire du contribuable).
    Commentaire n°1 posté par Vivien le 18/03/2007 à 13h09

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>