Nos actions

De jeunes Autunois mobilisés derrière S. Royal!

Article du JSL daté du 27 mars 2007

« Le CPE a apporté la preuve que les jeunes s’intéressent à la politique ». C’est un peu sur cette base que le Mouvement des Jeunes Socialistes de Saône-et-Loire a été recréé il y a 8 mois avec une cinquantaine d’adhérents répartis dans les principales villes du département. Autun ne fait pas exception et, derrière François Lassave, on tente de faire vivre un petit groupe local visiblement très motivé par les prochaines échéances électorales.
François Lassave avait invité samedi matin Jérôme Pacaud, animateur fédéral dans le département, et Mickaël Guijo, militant PS à Autun, à venir animer avec lui une rencontre avec quelques jeunes intéressés par la politique, au centre social des Hauts Quartiers. Car le vœu de base n’est pas seulement de réunir des jeunes partageant les idées du MJS mais aussi et surtout de créer un espace de dialogue et d’échange politique, pour ces jeunes en particulier.
Mais si le groupe autunois a été créé à l’occasion de cette réunion de samedi, d’autres actions avaient déjà été menées localement. Après une réunion au Creusot en janvier, débat participatif des jeunes pour les jeunes autour du thème de l’Éducation Nationale, une campagne de sensibilisation des jeunes à l’inscription sur les listes électorales a été menée partout dans le département. A Autun comme ailleurs, l’accueil a été plutôt favorable du côté des interlocuteurs. Le MJS a ensuite participé à l’intégralité des débats participatifs organisés autour du programme de Ségolène Royal sur le secteur.
Car pour ces jeunes, les conséquences de cette présidentielle seront très nettes. On n’hésite pas à parler de « rupture libérale ou sociale » avec « deux projets de société très différents ». Clouant au pilori François Bayrou et son « illusion de l’unité nationale », Jean-Marie Le Pen, « ses thèses ignobles et son ultralibéralisme » et bien sûr Nicolas Sarkozy, ces jeunes apportent toute leur confiance en Ségolène Royal. « Elle seule peut réinstaller une confiance en la politique. Elle seule peut réarmer le politique face à l’économique. Avec cette élection, la Gauche a rendez-vous avec l’histoire », martèle-t-on à l’envie.
Mais la mobilisation de ces jeunes ne s’arrêtera pas au soir du 2e tour de la présidentielle. Dans la circonscription, on veut aussi porter haut et fort la candidature d’Évelyne Couillerot, synonyme de « changement » et de « dynamisme ». La réunion programmée le vendredi 13 avril prochain permettra encore de réaffirmer ce fort soutien du groupe autunois du MJS à Ségolène Royal et à Évelyne Couillerot.

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>