En Une Nationale

Le MJS se mobilise contre la « lepénisation des esprits »

source: www.nouvelobs.com

A la veille de la convention présidentielle du Front National à Lille, le Mouvement des jeunes socialistes a annoncé qu’il allait publier un appel contre le FN, qui devrait être signé par d’autres associations.

Razzye Hammadi (REA)
Razzye Hammadi (REA)

Le président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) Razzye Hammadi a annoncé vendredi 23 février à Lille que le MJS va publier en début de semaine avec d’autres associations un appel contre « la lepénisation des esprits ». Le syndicat étudiant Unef, les Jeunesses communistes, les jeunes radicaux de gauche, la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) devraient notamment signer ce texte. Selon Razzye Hammadi, « C’est une manière de dire que la génération qui a vaincu sur le CPE (Contrat première embauche) est en capacité de s’unir pour vaincre le Front National ».
Le président du MJS a déclaré lors d’une conférence de presse au siège de la fédération PS Nord: « Ce que nous combattons, certes, c’est Le Pen, mais pas seulement. Nous combattons surtout son programme et la lepénisation des esprits. Nous lancerons un appel en début de semaine signé par l’ensemble des organisations de jeunesse reprenant point par point le programme antisocial, sexiste, et de régression démocratique, sociale et culturelle ».

Une « campagne pédagogique »

Gilles Pargneaux, le premier secrétaire fédéral du Nord a déclaré: « Dans la ville de Roger Salengro, ministre du Front populaire qui s’est suicidé parce qu’il a été victime d’une campagne odieuse, calomnieuse de l’extrême droite en 1936-37, Martine Aubry (maire de Lille) le rappelait, il est important d’être mobilisé contre l’extrême droite et ses idées ».
Razzye Hammadi a estimé que cet « appel de Lille », intitulé comme ça parce que la ville accueille ce week-end la convention présidentielle du FN est une « campagne pédagogique et pleine d’humilité ».
Le président du MJS a également affirmé: « Ca fait plus de 25 ans qu’on combat le Front National, et pourtant à chaque élection, son score progresse ». « Politiquement et culturellement, quelque part, nous avons échoué. Il vaut mieux se dire que nous avons échoué pour tirer les conclusions de cet échec et être encore plus efficaces dans les semaines et les mois à venir », a-t-il conclu. 

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>