Présidentielles 2007

Discours de Ségolène à Villepinte

« Je veux, en tant que mère, pour tous les enfants qui naissent et grandissent en France, ce que j’ai voulu pour mes propres enfants.
Plus juste, la France sera plus forte »

Nous vous conseillons vivement le visionnage intégral du discours :

« Vous voilà si nombreux rassemblés, venus de partout. Vous avez dû comprendre qu’il se passait quelque chose d’important aujourd’hui« .

Ségolène Royal a présenté dimanche à Villepinte son pacte présidentiel devant un public de plusieurs milliers de militants (entre quinze et vingt mille).

« Plus qu’un programme : un pacte d’honneur, un contrat présidentiel« .

Ce pacte présidentiel est l’aboutissement d’un an de débats participatifs. « J’ai voulu prendre le temps de vous écouter, je vous ai entendus« . La candidate ajoute: »Plus jamais la politique ne se fera sans vous !« .

Elle s’adresse à tous « Je veux une France qui se ressemble et qui se rassemble. La France a besoin de tous les siens, de ceux qui vont bien comme ceux qui décrochent ou qui ont peur de décrocher« . Elle assure « Je n’oublierai personne« .

Pendant son discours, elle présente les grandes lignes de son pacte, partagé en 9 grands thèmes déclinés en 100 propositions. Concernant l’économie, « L’inventivité des entrepreneurs doit être reconnue, mais la dignité du travail doit être respectée« . « Des mesures fiscales » pour »encourager les entreprises à innover« .

Sur la rénovation des institutions, elle estime qu’ « Il faut en finir avec cette lourdeur de l’Etat central » et propose de « donner un coup de jeune à cet Etat colbertiste, jacobin, centralisé« .

Sur le plan social, Ségolène Royal évoque ceux qui « touche moins de 1 400 euros par mois« , les « 7 millions de pauvres« . Elle propose d’obliger toutes les villes à « créer une place d’hébergement d’urgence pour 1 000 habitants » et, pour « celles et ceux qui travaillent et qui font des efforts, et que la crise du logement frappe durement« , la construction de 120 000 logements sociaux par an.

Son objectif est clair un « pouvoir d’achat garanti et une sécurité logement tout au long de la vie« .

Sur l’école Ségolène Royale affirme sa volonté de favoriser « la mixité sociale, au lieu de consolider les ghettos » en prônant « carte scolaire redécoupée« .

Concenant les quartiers, elle préconise de répondre par « une sanction ferme, rapide et proportionnée« dès la « première incartade » et propose de « développer toutes les formes d’encadrement y compris militaire« .

Sa conviction est profonde « Je veux, en tant que mère, pour tous les enfants qui naissent et grandissent en France, ce que j’ai voulu pour mes propres enfants« .

« Plus juste, la France sera plus forte« 

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>