La droite

Sarko et la démesure …

M. Sarkozy, respectivement ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Président de l’UMP, ancien maire de Neuilly-sur-Seine (ville la plus riche de France, moins de 5% de logements sociaux), président du conseil général des Hauts de Seine et candidat déclaré aux élections présidentielles de 2007, s’est rendu en Saône-et-Loire, plus précisément à Chalon puis Mâcon lundi 4 décembre 2006… Sous quelle étiquette venait-il ? La confusion des genres ne peut plus durer. Cependant M. Sarkozy n’a pas l’air d’être gêné… En effet, bien que cette visite fut dénoncée par tous les élus de gauche du département, de Montebourg à Sirugue, Sarko a tapé encore plus fort. Voyez cette déclaration du maire du Breuil, M Baumel : « M. Sarkozy, jugeant sans doute que le TGV n’est pas un moyen de transport digne de son rang, est arrivé à l’aéroport de Dijon en jet. Là, un hélicoptère de l’armée de l’air du même type que ceux dévolus au président de la République l’a pris en charge pour le conduire à Chalon, puis à Mâcon. Il a utilisé les mêmes moyens au retour. Tout cela sous la surveillance de plusieurs dizaines de policiers. Ces constatations ont fait l’objet d’ un constat d’huissier diligenté par l’UDESR tout au long de la journée.
Cette débauche de moyens, le jour même de l’ouverture des Restaurants du Cœur, donne la nausée. Ségolène Royal, quant à elle, a déjà fait de nombreux déplacements en France, tous inscrits sur ses comptes de campagne, comme en Bourgogne en août dernier. Elle effectue aujourd’hui un voyage au Proche-Orient, enregistré lui aussi sur ces mêmes comptes. Pendant ce temps, M. Sarkozy semble redécouvrir les provinces françaises. Libre à lui de les visiter entouré d’un faste… impérial ! Mais pas avec les moyens de l’Etat. Ce n’est pas aux Français de régler l’addition, eux qui, de plus en plus nombreux, et en grande partie à cause de la politique de M. Sarkozy, sont obligés d’aller frapper à la porte des Restaurants du Cœur. »
Réagissez !

1 comment

  1. Commentaires ancien blog (Over-blog):

    Quand on voit à quel point notre cher ministre de l’intérieur détourne les moyens de l’état français au profit de sa campagne électorale, on frissonne à l’idée qu’il puisse un jour être à la tête de cet état.

    Encore une preuve que sa rupture n’est qu’une illusion et qu’il est bel et bien le véritable fils spirituel de Chirac qui, tout au long de sa carrière dans l’exécutif et à la mairie de Paris, a pillé sans vergogne les caisses durement remplies par les contribuables.
    Commentaire n°1 posté par Bruno le 05/12/2006 à 13h37
    _________________________
    Je vois pas du tout ce que vous trouvez a sarko, un coup de karshër c’est une super idée. Franchement bande de gros socialistes vous servez a rien ! Vous pourrissé notre pays et c’est dégeulasse alors arrêter de distribué vos paperasses devant les lycées car vous etes des déchets de la société ! On est pour Sarko et on le restera ! EN plus j’aime pas le rouge. on voit que vous êtes des putin de paysans, car le marteau et la focille, sa craint un peu. UMP !!!!! UMP !!!!! UMP !!!!!! UMP !!!!!
    Commentaire n°2 posté par Jacob le 09/12/2006 à 15h19
    _________________________
    Je ne sais pas si tu es réellement UMP !!!! UMP !!!! Mais ton argumentaire et ton orthographe ne plaide pas pour ton camp. L’hypothèse reste que tu sois un petit plaisantant ou un gros provocateur.

    Dans les deux je t’invite à échanger sur ce blog plutôt que de cracher ton dépit sur ce que visiblement tu ne connais que par notre présence passée devant ton lycée.

    Il y a aurait beaucoup à dire sur les acquis sociaux et sociétaux que les « forces de progrès » ont obtenus par la lutte depuis plus d’un siècle.

    Alors, si tu n’es pas trop hermétique, je te dis à bientôt.

    Jérôme, AF du MJS 71
    Réponse de Jérôme le 21/12/2006 à 17h00

Leave a Reply

Votre email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>